Articles

Imprimer

CouvMCF avec les principaux acteurs et représentants du vélo sont co-signataires de ce communiqué de presse de la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB).

Ce communiqué nommé "Urgence vélo : plus le temps de gâcher les bonnes idées par absence de moyens" vise à préserver l'indemnité kilométrique vélo (IKV) adoptée par la Loi de Transition Energétique du 13 août menacée d'être diminuée.

Cette IKV permet pour les salariés se rendant au travail à vélo de bénéficier d'une aide de la part des employeurs jusqu'à 35€ par mois. L'amendement adopté le 1er décembre en limite le montant exonéré d'impôt sur le revenu à 200€ par an et précise un caractère facultatif. Ainsi, le cycliste qui dépasse les 800 kilomètres dans l'année, soit à peine 2 km aller et 2 km retour sur 10 mois, verra une partie de son indemnité imposée.

D'autres points sont soulevés par ce communiqué, comme l'exonération de charges sociales pour l'employeur qui, au delà des 800 kilomètres annuels, impliquera un coût plus important pour l'entreprise, et une aide moins revue à la baisse pour le salarié.

A l'heure où la COP21 se déroule pour réfléchir aux différents moyens pouvant être mis en place pour préserver l'environnement, la communauté cycliste se devait d'accorder son soutien à la FUB par sa signature.

Ce communiqué de presse est téléchargeable ici.